Comment faire un faux tatouage ?

La représentation d’un dessin symbolique ou d’art sur une partie du corps de façon permanente est appelée tatouage. Pour qu’il reste indélébile, il était fait à ses débuts avec de l’encre de chine, mais maintenant, on utilise des encres fabriquées industriellement. Il est cependant possible de faire des tatouages qui sont dit « faux » parce qu’ils ne durent pas et qu’on peut facilement les effacer.

Pourquoi un faux tatouage ?

Le tatouage normal consiste à injecter l’encre sous le derme à 1 ou 4 mm sous la peau. Les tatouages délébiles quant à eux sont arborés sur la peau et ne durent de quelques jours qu’à un mois en fonction de la technique utilisée. Vous pouvez le faire si vous ne vous sentez pas prêt à garder une représentation sur votre corps à jamais.

Avec quoi peut-on le réaliser ?

L’Eye-liner.

Vous pouvez faire votre faux tatouage avec un simple eye-liner. D’abord, dessinez le tatouage de votre choix avec un crayon sur un papier en prenant en compte la taille voulue. Mais les petits paraîtront plus originaux que les gros.

Prenez maintenant l’eye-liner (les crayons khôl non-gras sont conseillés) et reproduisez votre dessin sur une peau sèche et propre. Appliquez ensuite de la laque sur votre tatouage pour fixer votre tatouage plus longtemps.

Tatouage au pochoir.

Cette technique permet de créer des tatouages qui ont l’air authentiques. Choisissez un papier calque et découpez les contours de votre tatouage avec un cutter. Achetez des marqueurs permanents puis coloriez l’intérieur des contours que vous avez découper. Notez qu’il est facile à appliquer sur les zones planes.

Utilisez des marqueurs.

Il est le plus facile à réaliser, trouvez un marqueur puis dessinez votre propre tatouage. Passez ensuite du talc en frottant puis passez enfin de la laque en faisant attention de pas trop en mettre. Voilà, vous pouvez sortir avec et le mettre en valeur.

Le henné.

Il est réalisé à base de pâte de henné. Sa couleur tend au brun et s’applique le plus souvent sur la main ou le pied. Il est visible pendant 3 semaines au plus. Il est difficile à appliquer et se détériore de lui-même. Vous risquez de faire une allergie si le henné est noir.

L’encre australienne.

C’est le tatouage éphémère qui ressemble le plus a un vrai tatouage. Il dure entre 4 et 5 jours et s’applique avec un pinceau. Les risques d’allergie sont très infimes. Vous pouvez choisir le motif, la couleur. Pour un bon tatouage, vous compterez entre 20 et 50 € ou bien plus.

Les décalcomanies.

Ce sont des tatouages qui ne durent pas plus d’une semaine. Il dépend du type de peau sur lequel il est utilisé. Il vous suffira de poser un motif déjà dessiné. Pour l’appliquer, il faut retirer le film transparent et le poser où vous voulez.

Humidifiez ensuite le dos de l’autocollant et gardez votre doigt dessus pendant une minute puis enlevez délicatement le papier et laissez sécher. Son prix ne dépasse pas 10 € généralement. Pour l’effacer, frottez avec du savon, une brosse douce et de l’eau.

Le jagua.

C’est un arbre qui vient de l’Amérique latine. Le jus qui est extrait de ses fruits permet de faire des tatouages qui ne durent pas et ont une couleur naturelle bleue nuit. Il est difficile à faire soi-même et vous risquez des allergies.

Si vous êtes invité à une fête et vous souhaitez vous faire remarquer par un tatouage sans pour autant le vouloir à vie, faites un tatouage éphémère. Cet article contient tout ce qu’il faut savoir dessus pour les faire soi-même. Laissez libre cours à votre imagination et impressionnez vos amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *