Pourquoi mon tatouage pèle ?

Le tatouage est un dessin décoratif ou symbolique qui se réalise sur la peau et ne s’efface guère. Sa réalisation prend de plus en plus de l’ampleur et ceci surtout chez les stars. Plusieurs règles sont à respecter pour éviter que celui-ci se détériore. Découvrons dans cet article les raisons qui font qu’un marquage fait sur le corps s’altère.

Qu’est-ce qu’un tatouage ?

Il est pratiqué à travers le monde depuis des milliers d’années et peut se faire pour des raisons symboliques ou esthétiques. Signe ou dessin effectué en tatouant la peau, la ferrade était autrefois le plus souvent réalisé avec de l’encre de Chine ou celui fait à base de charbon ou de suif.

Actuellement, le processus de réalisation consiste à injecter celle-ci entre le derme et l’épiderme en utilisant des aiguilles. Elle existe sous une multitude de couleurs et la profondeur de la piqûre change de 1 à 4 mn selon le type de peau et la zone qui sera tatouer.

Le marquage fait souvent mal et la chair doit être préparée avant que le processus ne démarre. Dans certains pays européens comme la France, des réglementations dédiées à cette pratique sont disponibles pour permettre aux tatoueurs de travailler dans un cadre légal et aux clients de bénéficier de conditions d’hygiène adéquate.

Les différents types de gravure

Lorsqu’on fait un tour dans un salon de tatouage ou chez un graveur de peau pour faire son tatouage plusieurs procédures sont mises en place lors de sa réalisation. Ainsi, on distingue le tatouage traditionnel très douloureux et qui peut être effectué par les personnes courageuses.

La technique du démographe électrique est moins douloureuse et est le plus souvent utilisée par les spécialsites dans le domaine. Elle se réalise par une machine qui injecte l’encre sous la peau et qui offre la possibilité de choisir son propre motif et sa propre couleur.

Pourquoi un marquage pèle ?

Un tatouage s’altère lorsqu’il entre dans le processus de cicatrisation. Dès que vous faites ce constat, il se peut que des croûtes apparaissent. Eviter de les gratter et de les enlever. Une fois que cette étape se termine, votre marquage est enfin cicatrisé. Voici donc la procédure pour faire apaiser sa gravure.

Le processus de guérison d’une ferrade

Après la séance de marquage, le tatoueur protège la partie marqué contre la poussière avec une feuille de cellophane que vous pourrez enlever 2 à 3 heures après. Ensuite, faites respirer la zone et ne l’exposé pas au soleil.

Pour ne pas tacher votre drap, couvrez la région affectée avec un vêtement ample. Ainsi, vous verrez que la peau est séchée déjà le lendemain matin. Le processus de cicatrisation est alors enclenché. Pendant la dizaine de jours qui suivent, respectez rigoureusement les soins qui vous ont été prescrits.

Il s’agira donc de nettoyer et de masser deux ou trois fois la partie avec du savon et une pommade antiseptique. Au bout de cinq à six jours, passez une crème hydratante. Lorsque vous remarquez que la croûte formée commence à se décoller, c’est très bon signe. Ne grattez surtout pas cette zone du corps sinon vous risquez de saigner.

Il faut donc trois à quatre semaines pour faire cicatriser définitivement son tatouage en respectant les prescriptions données par le marqueur de peau.

Les conseils pour vite faire guérir sa ferrade

Après la réalisation de votre tatouage, il faudrait pouvoir soigner celui-ci afin qu’il puisse rapidement s’apaiser. Allons à la découverte de quelques pratiques indispensables à prendre compte pour une cicatrisation accélérée.

  • Ne touchez pas au pansement effectué par le tatoueur pendant 24 heures.
  • À l’aide du savon antiseptique, laver l’emplacement traitée jusqu’à ce que la cicatrice disparaisse.
  • Ne vous exposez pas au rayon du soleil tant que le marquage n’est pas cicatrisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *