Six (6) conseils pour un tatouage réussi

Généralement dans notre entourage ou à la télé (films, pubs…), nous voyons fréquemment des personnes qui ont des dessins sur le corps, appelé communément tatouages. Ces motifs sur leur peau sont faits pour marquer un souvenir qui leur tient à cœur ou quelque chose qu’ils affectionnent. Bien qu’ils soient jolis sur des gens, sur d’autres on n’en dira pas d’autant.

Comment réussi son tatouage ?

Un dessin est fait pour être beau, c’est de l’art visuel. Mais comment se fait -il que certains ne sont pas attirant ? Plusieurs facteurs comme le mauvais choix du tatoueur, l’emplacement de ce que vous voulez faire et bien d’autres choses peuvent causer cela. Voici donc quelques conseils à prendre en compte.

Réfléchir au choix du motif

Vous devez avoir une idée préalable de ce que vous voulez, avant de vous rendre chez votre      dessinateur. S’il s’agit d’un nom ou d’un symbole il faut bien cogiter et vérifier sa signification. Il peut aussi être sans sens juste à titre décoratif.

Choisir l’endroit avec soin

Certaines parties de notre corps sont très sensibles et ne se cicatrisent pas vite. Consulter un dermatologue avant toute décision.

Se renseigner

Il est primordial de savoir celui à qui on veut confier sa peau. Demandez à voir ces réalisations une fois que vous l’auriez choisi et questionné son alentour.

Se préparer à la douleur

Certaines marques font plus mal que d’autres. Celles qui nécessitent un grand travail sont les plus désagréables. Apprêter-vous donc psychologiquement.

Utiliser une bonne encre

Elle est vraiment déterminante dans le processus. Un défaut de cette dernière peut entrainer       des problèmes de santé.

Prendre soin de son tatouage

Une fois cela est fait, utilisez des pommades et des désinfectants pour soigner la plaie. Evitez de mettre l’eau sur la blessure (piscine, plage etc.). Couvrez-la correctement avec un objet imperméable avant de prendre votre douche.

La qualité de la guérison joue sur le rendu final, il serait bien dommage de la négliger. Il ne faut pas exposer son filigrane au soleil car il va altérer les pigments et détruit ce dernier. Le mieux c’est d’appliquer une crème solaire quand vous voulez sortir en saison sèche.

 

Des questions à se poser

Avant tout il y’a certaines questions que vous devez vous poser d’abord.

Pourquoi me fait tatouer ?

C’est la première des choses à se demander. Quel souvenir vous a si tant marquez pour que vous en arrivez la ? Est-ce pour suivre la tendance ou votre lubie du moment.

Suis – je mature ?

Est – ce que je me vois dans 20 ans avec ce dessin ? Cela sera toujours en accord avec mes idéaux ?

Quel est son prix ?

Est – ce que ce tatouage ne va pas finir mes économies ? Il ne va pas me ruiner ?

Quels sont les risques ?

Vais – je souffrir d’une maladie de peau ?

Que fait en cas de regret ?

Pourra-t-on me le fait disparaître si je ne le désir plus ?

Quand ?

Quelle saison serait favorable à la cicatrisation ?

Serai – je rejeté par certains amis ?

Me traitera – t- on d’une personne aux mœurs légères ?

 

Voilà tant d’interrogations à laquelle vous devez répondre avant de vous lancer. Maintenant vous voulez changer de tatouage mais vous le voulez encore au même emplacement que le précédent. Que faire ?

Comment se détatouer ?

Il suffit juste d’appliquer du laser sur le dessin. Ce procédé consiste à fragmenter les particules de pigment et l’encre. Ça ne partira pas automatiquement puisqu’il est indélébile. Il sera éliminé plus tard par le corps grâce au système lymphatique.

En ce qui concerne l’agonie, sachez que le détatouage au laser est moins douloureux que le tatouage lui-même. Il vous faudra patientez un peu avant de refaire un nouveau symbole. Attention à ne pas trop se donner à cette pratique car l’épiderme de notre peau se fragilise rapidement et peut réagir négativement.

 

Pour l’aboutissement d’un bon ornement, vous devez faire un bon choix du dessinateur, du lieu où vous le voulez, à un beau temps sans oublier les facteurs cités plus haut. Vous devez également vous interroger afin de savoir vraiment l’objectif que vous visez, sans avoir de regret parce qu’une chose est d’avoir de jolies marques, une autre est d’être fière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *